Dans la fiction postapocalyptique, le « monde d’après » n’est presque jamais solidaire, pacifique et collectif. Est-ce que les œuvres de Science Fiction auraient-elles tout prévu ? Peut-on y trouver des pistes pour la suite ?

Les mots sont à tout le monde. Nous pouvons les échanger sans rien y perdre, les transformer, les mettre en commun et les faire travailler ensemble pour dire où nous sommes, ce que nous vivons, ce que nous désirons vivre.

Ces mots que nous utilisons au quotidien, souvent sans y penser, pour se donner des nouvelles, transmettre des informations, construire des projets, raconter des histoires et envisager notre avenir individuel et commun, que portent-ils, pour chacun de nous, et pour nous, ensemble ?

Lorsque nous écrivons « nous », « avenir », « envisager », « citoyen », « domestique », « sauvage », « richesse », « frontière », de quoi parlons-nous ? Qu’est-ce que se met en route dans nos imaginaires, nos réalités ?

Quels mots nous hantent, nous effrayent, nous servent d’appui ? Quel pouvoir ont-ils sur nous et sur les autres ? Quel potentiel de transformation de la réalité ? Et comment, seul et ensemble, les observer, les trier, les agencer, les organiser pour faire émerger un espace habitable ?

 

Atelier animé par Véronika Mabardi, auteure, et Maud Hagelstein, chercheuse FNRS et professeur de philosophie de l’art à l’Université de Liège

 

Ces 11 ateliers en amont de la journée évènement le samedi 29 août et directement en lien avec le thème « Où allons-nous ? ».

Une collaboration entre la maison de la culture de Tournai, le collectif On est Tou.te.s, et les Rencontres Inattendues.

Tous les vendredis, du 26 juin au 28 août 2020

Ces 11 rdv citoyens aborderont le monde d’aujourd’hui et de demain et ce que nous souhaitons en faire. Quelles initiatives citoyennes voulons- nous mettre en place pour changer ce monde ? Quelles directions voulons-nous donner à notre quotidien et comment y arriver ?

11 ateliers pour enrichir le débat, pour faire émerger ensemble des nouvelles formes de réflexions mais surtout de nouvelles actions.

« C’est à nous de réussir collectivement à penser ce temps et comment en sortir ». ALAIN DAMASIO, le Monde, 30 avril 2020

Différents intervenants mèneront ces ateliers : philosophes, animateurs, artistes. Leurs interventions auront pour objectif d’accompagner les citoyens dans la réflexion et l’expression de celle-ci : créations de calicots, photos, slogans, capsules vidéos ou sonores.

Le fruit de ces réflexions pourra nourrir la caravane itinérante présente lors de chaque atelier et qui terminera son parcours au cœur du festival, dans le jardin de l’Evêché, le vendredi 28 août à 18h à l’occasion du dernier atelier mené par Bruno Coppens et Laurent de Sutter.

De plus, les participants à ces ateliers seront également invités à faire partie du public du grand débat, le samedi 29 août à 19h30 sur la place de l’Evêché. Lors de ce débat, les pistes de réflexion des citoyens (via des capsules vidéo réalisées lors des ateliers) viendront alimenter le débat des philosophes présents sur le plateau comme Emmanuelle Danblon, Alain Damasio ou encore Raphaël Enthoven.

les

Invités

en

Partenariat avec

Vendredi 21 Août

de 17:30 à 20:30

A partir de 15 ans. Cet atelier d’écriture collective s’adresse à tous, sans prérequis

 

Gratuit sur réservation (sous réserve des places disponibles) Inscription: jeanne_francois@lesinattendues.be

 

En collaboration avec La Procure

Librairie La Procure

Un tout nouveau magasin à deux pas du cœur de Tournai, La…

Retour au programme