Demain, pourra-t-on parler et penser librement ?

Confinés dans l’aéroport d’une île tropicale un soir d’ouragan, un homme et une femme se souviennent de leurs études de philosophie, qui les ont liés puis séparés. Fanatique de Wittgenstein, exclu de l’université, le personnage masculin, Cratyle, s’est tourné vers les big data pour concrétiser son projet : breveter le langage. Car il en est convaincu, l’époque où il faudra payer pour parler n’est pas loin. Un jour, les humains devront s’abonner à la logosphère pour voir leurs paroles devenir réelles, c’est-à-dire, au vu de l’époque, matérielles. Et c’est lui qui veut en profiter, disruptivement, cupidement. Mais Diana a de toutes autres vues. Présente sur l’île pour créer des hologrammes capables de dessiner dans la nuit les courbes du vent, elle lui oppose ce qu’est pour elle parler et penser librement.

Sur scène, les acteurs Patrick Brüll et Hélène Couvert donnent vie et voix à ces deux personnages en interprétant le texte écrit par Pascal Chabot. Ils sont accompagnés par Sébastien Schmitz et Dorian Leynen qui, sur le plateau, créent d’envoûtantes plages sonores, propres à révéler les tonalités de ce huis-clos. La performance est accompagnée visuellement d’une création de Dorian Leynen et Sébastien Schmitz.

les

Invités

en

Partenariat avec

Samedi 01 Septembre

de 11:00 à 12:10

Dans:

Entrée: 14€
Prix Pass: 10€
Enfants et – 30 ans: 8€

La Halle aux draps

Ce remarquable bâtiment de style Renaissance a été construit en 1610 par…

Retour au programme