Une grande manifestation inattendue devait ou doit avoir lieu, semble-t-il.
Tout a l’air prêt : pancartes, banderoles, calicots.
Cependant tous ceux qui étaient censés porter haut ces mots, ces phrases, ces idées, semblent avoir disparu. Ou alors ils ne sont pas venus. Ou alors ils n’ont pas pu venir pour une raison ou une autre.
Peut-être que les grands rassemblements ne sont plus autorisés ? A moins qu’ils ne soient carrément interdits ?
Tous ces amas de pancartes abandonnées…
Comme si les oiseaux avaient cessé de chanter.
Ils ne demandent qu’à être démêlés, qu’à se mettre en mouvement, qu’à être lus, débattus, criés, chantés. Mais c’est comme si les oiseaux avaient cessé de chanter depuis une éternité et attendaient que l’un d’entre-eux, ose une note, un trille, pour recommencer à réenchanter le monde.

  • Scénographie par Yves Coumans, Passeurs de rêves.
les

Invités

en

Partenariat avec

Samedi 29 Août

de 10:00 à 17:00

Accès libre

Retour au programme