Les luttes sociales continuent à inspirer nos artistes. Du mouvement des indignés à la confrontation patron-employé, ces courts métrages brossent, chacun à leur manière, un portrait actuel du monde du travail.

La séance des courts métrages sera suivie d’un échange avec Philippe Defeyt, économiste dont les thèmes de prédilection actuels sont la lutte contre la pauvreté, le vieillissement socio-démographique et l’allocation universelle.

Programme des courts métrages :

La costa Dorada de Noémie Gruner – Animation, 2017, 10′
Erika, 26 ans, quitte l’effervescence de Madrid car, pour la première fois, elle a obtenu un contrat de travail. Elle arrive dans une ville balnéaire qui lui est inconnue et qui lui réserve quelques surprises en ces temps de crise… 

May Day de Olivier Magis et Fedrik De Beul – Fiction, 2017, 22′
Dans le salon de Thierry, plusieurs personnes qui ne se connaissent pas sont venues nourrir le même rêve : trouver un travail, et vite. Mais comme nous sommes à Bruxelles, rien ne se passe comme prévu.

Le Marcheur de Frédéric Hainaut – Animation, 2017, 11’18”
Le Marcheur est ouvrier dans une usine aviaire. Dégouté par son travail abject, il se met en marche et trouve refuge parmi les Indignés. Errant, il dilue sa colère dans la leur.

Les petites mains de Rémi Allier – Fiction, 2017, Belgique/France, 15′
Léo, un an et demi, est le fils du directeur d’une usine de produit chimique. Quand les employés apprennent la fermeture de l’usine, Bruno, un ouvrier plus radical, enlève Léo pour négocier…

Vihta de François Bierry – Fiction, 2018, Belgique/France, 20′
Serge et ses quatre collègues sont salariés d’une petite entreprise, fraîchement rachetée par un grand groupe. Comme cadeau de bienvenue, ils sont conviés par leur nouvel employeur à une journée détente dans un centre thermal.

Durée totale de la séance : 78 min

 

Ces 11 ateliers en amont de la journée évènement le samedi 29 août et directement en lien avec le thème « Où allons-nous ? ».

Une collaboration entre la maison de la culture de Tournai, le collectif On est Tou.te.s, et les Rencontres Inattendues.

Tous les vendredis, du 26 juin au 28 août 2020

Ces 11 rdv citoyens aborderont le monde d’aujourd’hui et de demain et ce que nous souhaitons en faire. Quelles initiatives citoyennes voulons- nous mettre en place pour changer ce monde ? Quelles directions voulons-nous donner à notre quotidien et comment y arriver ?

11 ateliers pour enrichir le débat, pour faire émerger ensemble des nouvelles formes de réflexions mais surtout de nouvelles actions.

« C’est à nous de réussir collectivement à penser ce temps et comment en sortir ». ALAIN DAMASIO, le Monde, 30 avril 2020

Différents intervenants mèneront ces ateliers : philosophes, animateurs, artistes. Leurs interventions auront pour objectif d’accompagner les citoyens dans la réflexion et l’expression de celle-ci : créations de calicots, photos, slogans, capsules vidéos ou sonores.

Le fruit de ces réflexions pourra nourrir la caravane itinérante présente lors de chaque atelier et qui terminera son parcours au cœur du festival, dans le jardin de l’Evêché, le vendredi 28 août à 18h à l’occasion du dernier atelier mené par Bruno Coppens et Laurent de Sutter.

De plus, les participants à ces ateliers seront également invités à faire partie du public du grand débat, le samedi 29 août à 19h30 sur la place de l’Evêché. Lors de ce débat, les pistes de réflexion des citoyens (via des capsules vidéo réalisées lors des ateliers) viendront alimenter le débat des philosophes présents sur le plateau comme Emmanuelle Danblon, Alain Damasio ou encore Raphaël Enthoven.

les

Invités

en

Partenariat avec

Vendredi 14 Août

de 18:00 à 20:30

Ouvert à tou.te.s, gratuit sur réservation (sous réserve des places disponibles)

 

Inscription:  jeanne_francois@lesinattendues.be

asbl Lamourcourt

Salle de Mourcourt - Rue du Vieux Comté 53, Mourcourt

Retour au programme