Dignité des corps, dignité des vies

Création

vendredi 30.08

21:00 - 22:30

Cathédrale

Grande soirée d’ouverture philosophique et musicale avec Cynthia Fleury

L’impératif de dignité s’est imposé ces dernières années au cœur de nombreux mouvements (des Printemps arabes à Black Lives Matter) et débats de société (discriminations, travail, condition animale…). Mais simultanément, les atteintes à la dignité se sont multipliées dans les institutions et les pratiques sociales (hôpitaux, maisons de retraite, prisons…). La promesse de dignité que la modernité annonçait semble ainsi avoir été trahie de façon répétée.

En explorant les ressorts philosophiques et éthiques de la dignité, c’est un regard lucide, engagé et humaniste que la philosophe porte sur nos sociétés pour lesquelles, comme elle le dit, la dignité est non-négociable, qu’il s’agisse de la dignité des corps ou de la dignité des vies en dialogue avec Caroline Veyt, voix bien connue et attachante du paysage médiatique belge, Cynthia Fleury mêlera philosophie, évocation littéraire et regards sur notre civilisation.

La soirée offrira une place centrale à la musique, s’inspirant des goûts et préférences de Vladimir Jankélévitch, philosophe de référence pour Cynthia Fleury.

Des instants d’enchantement par la pensée et la musique

« On peut vivre sans philosophie, sans musique, sans amour… mais moins bien »

Vladimir Jankélévitch

  • Entrée : 22 €
  • Prix pass: 18 €
  • Enfants / -30ans: 12 €

Cynthia Fleury

Philosophe

Caroline Veyt

Modération

Charles Michiels

Clarinette et direction musicale

Julie Delbart

Pianiste

Zenne Quartet

Violons, alto et violoncelle

Choeur de Chambre à soi

Choeur

Yves Coumans

Metteur en scène