Ablaye

Cissoko

kora & vocal

Ablaye Cissoko

Joueur de kora, le Sénégalais Ablaye Cissoko, de son vrai nom Kimintang Mahamadou Cissoko, se tient aux confluents de la musique africaine et du jazz.

Après des débuts avec le Saint-Louis Jazz Orchestra, Ablaye Cissoko sort en 2003 son premier album « Diam », réalisé et produit par le chasseur de sons Patrick Faubert. « Le Griot Rouge », sorti en 2005, toujours avec Patrick Faubert, établit sa renommée à l’étranger.

Ablaye Cissoko se nourrit ensuite de collaborations avec François Jeanneau (“Quand se taisent les oiseaux”, 2007), avec le trompettiste allemand Volker Goetze (“Sira” en 2009), le multi-instrumentiste marocain Majid Bekkas (“Mabrouk” en 2011) ou le batteur de jazz Simon Goubert (“African Jazz Roots” en 2012).

Le duo Volker Goetze et Ablaye Cissoko se réunit de nouveau en 2012 pour une nouvelle rencontre croisée sur “Amanké Dionti puis en 2014 pour un troisième opus “Djaliya”.

Ablaye n’en oublie pas pour autant sa culture d’origine, la culture mandingue, en témoigne la sortie en 2014 de l’album “Mes Racines” avec son ensemble Sénégalais “Corda Ba”.

Depuis 2014, Ablaye Cissoko se produit également avec l’Ensemble Constantinople dirigé par Kiya Tabassian, pour une rencontre inédite et poétique entre musique mandingue et musique de cours persane. Leur album conjoint, “Jardins Migrateurs” est sorti en novembre 2015. Plus récemment, il s’est produit aux côtés d’Eric Bibb, Randy Weston (Jazz à Vienne 2016), et Kristin Asbjornsen au sein de son trio et spectacle ‘Traces of You’.

www.ablaye-cissoko.com

Liste

des évènements