Julie

Prayez

chant

Julie Prayez

Julie Prayez a étudié le chant et le théâtre au Conservatoire de Tournai, l’Art lyrique à Bruxelles et a terminé ses études en 2014 à l’IMEP à Namur dans la classe de Françoise Viatour et Elise Gäbele.
Elle interprète le rôle de la gantière Gabrielle dans « La Vie Parisienne » d’Offenbach, le rôle de Sextus dans « Jules César en Egypte » d’Handel et celui de la Fée dans « Cendrillon » de Massenet.
En 2014, elle est Vénus dans l’opéra « Orfée aux Enfers » d’Offenbach mis en scène par Hervé Fabre sous la direction musicale Philippe Gérard et fait ses débuts au théâtre dans la pièce « Victor Hugo, mon amour » mise en scène par Marie-Joëlle Gillerot, sous la direction musicale et l’accompagnement du pianiste Laurent Pigeolet.
Elle travaille sous la baguette de chefs tels que Philippe Gérard (Messe en la bémol D.678 de Schubert), Philippe Lambert (Mass of Children de John Rutter), I CAPUCINI dirigé par Christian Prayez, David Navarro Turres (Dixit Dominus d’Handel au Bozar).
Elle participe en 2014 à l’album “Vision et Certitude” du groupe Thibet avec le morceau Sarabande. En 2015, elle s’associe avec le chanteur GRANDGEORGE (Decibels Awards, Concours Reine Elisabeth, Francofolies de Spa, …) pour une création alliant chant lyrique et guitare et fait aussi ses premiers pas dans le monde de la comédie musicale et de la danse en interprétant le rôle d’Hodel dans « Un violon sur le toit » (Ars Lyrica).
Elle s’initie ensuite au cinéma dans le film « ABLATIONS » d’Arnold de Pascau au côté de Virginie Ledoyen puis dans « LILA ET VALENTIN » où elle obtient son premier rôle en 2015.
En 2017, elle collabore avec Eloi Baudimont pour une série de concerts en Palestine et participe également à la tournée « Al Manara », création qui associe des musiciens belges et palestiniens, autour de Ramzi Aburedwan et d’Éloi Baudimont puis dans le projet « Jawla Palestina »

Évènements

des éditions précédentes